Sonologie e-learning

Le centre MedSon offre une formation complète sur l'usage des diapasons thérapeutiques par e-learning. Ouvert au grand public et aux thérapeutes.

Oreille-détente
Harmonisation
Brain tuner
Gamme
Méridiens
Dos
Brain tuner
Chakras

Les Diapasons thérapeutiques Set Gamme de Pythagore

 

Le Set Gamme de Pythagore est composé de 3 diapasons qui complètent la Gamme thérapeutique en modifiant la fréquence des trois notes Mi, La et Si.

 

Ces 3 diapasons non-lestés sont les suivants :

¤ Mi - E 324 Hz - Correspond au ratio 81/64 (Basé sur la gamme de Do - C 256 Hz)

¤ La - A 432 Hz - Correspond au ratio 27/16 (Basé sur la gamme de Do - C 256 Hz)

¤ Si - B 486 Hz - Correspond au ratio 243/128 (Basé sur la gamme de Do - C 256 Hz)

Explication Gamme de Zarlino (vidéo)

Explication Gamme de Pythagore (vidéo)

Le Set pythagoricien complète la Gamme thérapeutique MedSon d'intonation juste (Zarlino)

Dans cette gamme, seules 3 notes diffèrent de la gamme de Pythagore, à savoir :

¤ Le Mi

¤ Le La

¤ Et le Si

Chaque ratio (rapport) cité ici, permet de trouver la fréquence de la note recherchée en partant toujours de la 1ère note de la gamme, le Do (C) 256 Hz, noté 1.

Exemple, pour trouver la fréquence de la note Ré, on multiplie le fréquence de Do par 9 et on la divise par 8, selon le ratio 9/8.

Ce qui donne : 256 x 9 = 2304. Puis 2304 : 8 = 288 (Hz).

Idem pour le Mi, on repart du 256, multiplié par 5 et divisé par 4.

La fréquence de l’octave est multipliée par 2.

Ci-contre Voici les fréquences des notes composant la Gamme thérapeutique (Gamme de Zarlino) que nous utilisons chez MedSon.

Le Set pythagoricien permet de modifier 3 notes de cette gamme :
Mi, La et Si

¤ Do C 256 Hz : 1 (Note de départ)
¤ D 288 Hz : ratio 9/8
¤ Mi E 320 Hz : ratio 5/4
¤ Fa F 341,3 Hz : ratio 4/3

¤ Sol G 384 Hz : ratio 3/2
¤ La A 426,7 Hz : ratio 5/3
¤ Si B 480 Hz : ratio 15/8
¤ Do C 512 Hz : 2 (Octave supérieure)

Écoute et achat

Set gamme de Pythagore
Mi 224 Hz - La 432 Hz - Si 486 Hz

*(3 diapasons non-lestés)

Écoutez les intervalles

Do-Mi, Do-La et Do-Si

avec joué successivement : l'intervalle correspondant au Set pythagoricien puis l'intervalle en intonation juste.

Pythagore et/ou Zarlino ? Écoutez la différence !

Le Set pythagoricien s'intègre à la Gamme thérapeutique

Do 256 Hz - Ré 288 Hz - Mi 320 Hz - Fa 341,3 Hz

Sol 384 Hz - La 426,7 Hz - Si 480 Hz - Do 512 Hz

* (8 diapasons Non-lestés)

Écoute des 8 diapasons Gamme thérapeutique Intonation juste de Zarlino non-lestés :

Écoutez la différence subtile entre les 2 gammes

¤ En premier : Gamme thérapeutique (intonation juste - Zarlino)

¤ En second : Gamme de Pythagore (incluant le Set pythagoricien)

Écoutez les deux gammes jouées simultanément

Dans l'extrait sonore ci-dessous, vous pourrez écouter les deux gammes avec les intervalles zarliniens et pythagoriciens.

Les dissonances que vous percevrez distinctement montrent bien que ces deux gammes sont subtilement différentes.

L'extrait sonore suivant (ci-dessous), permet de faire un zoom auditif et de mettre en évidence la différence entre ces gammes, avec les 3 diapasons correspondants : Mi, La et Si,  dont les notes sont jouées simultanément.

¤ Les deux diapasons Mi 320 Hz et 324 Hz joués simultanément, donnent une interférence avec une fréquence de 4 Hz et produisent une onde Delta (Voir Set Ondes cérébrales Brain Tuner). Le Mi zarlinien est légèrement plus grave.

¤ Les deux diapasons La 426,7 Hz et 432 Hz, joués simultanément, donnent une interférence avec une fréquence de 5,3 Hz et produisent une onde Thêta (Voir Set Ondes cérébrales Brain Tuner). Le La zarlinien est légèrement plus grave.

¤ Les deux diapasons Si 480 Hz et 486 Hz, joués simultanément, donnent une interférence avec une fréquence de 6 Hz et produisent une onde Thêta (Voir Set Ondes cérébrales Brain Tuner). Le Si zarlinien est légèrement plus grave.

Information générale

La Gamme de Pythagore

Nous avons créé ces diapasons pythagoriciens en hommage à Pythagore, une personne dont nous parlons beaucoup au Centre MedSon.

Emmanuel Comte développe une partie de l'héritage de Pythagore dans les formations en Sonologie.

Vous trouverez d'amples références dans le livre Le Son de Vie, Sonologie et pythagorisme ainsi que lors des formations en Sonologie par e-learning.

Pythagore - Prophète grec de la Connaissance du Nombre - a inspiré la Gamme qui porte son nom, grâce à l'intervalle de Quinte (Do - Sol par exemple), permettant d'engendrer les gammes et les modes. (Cathédrale de Chartres, France)

 

On attribue à Pythagore la création de la Gamme qui porte son nom.

Cete gamme est obtenue par la mise en correspondance de la suite des intervalles de quinte successifs obtenus pour l'accord des instruments à cordes.

Cette gamme a été utilisée pendant plusieurs millénaires, du fait de sa grande simplicité d'usage.

Simple mais pas tout à fait juste! Elle a été améliorée par Zarlino au 16e siècle européen.

Trois notes diffèrent entre la Gamme de Pythagore et la Gamme d'intonation juste de Zarlino (Gamme thérapeutique) : le Mi, le La et le Si.

Ces 3 notes sont l'objet de la création du Set des diapasons pythagoriciens.

La spirale des quintes
(Image ci-dessus) La spirale infinie des Quintes pythagoriciennes
Lorsqu'elles sont légèrement raccourcies, elles donnent le « cycle des quintes » dans le Tempérament égal. (Voir ci-dessous).

Le cycle des quintes
La gamme de Pythagore n'est pas transposable selon les règles édictées par la polyphonie.

La justesse orchestrale a été imposée à travers l'adoption du tempérament égal régi par le cycle des quintes. Ce cycle devient un cercle en éliminant la spirale pythagoricienne, pour des raisons artistiques (ci-dessus à gauche).

Le mathématicien flamand Simon Stevin (1548-1620) est l'auteur de la division de la gamme musicale en douze demi-tons tempérés égaux, telle que nous la connaissons aujourd'hui.

Le compositeur et théoricien musical ukrainien Nikolaï Diletsky fut le premier, à développer cet outil logique dans son traité musical « Idea grammatikii musikiyskoy » (Précis de grammaire musicale), publié à Moscou en 1679 (image de droite).

C’est ensuite Johann David Heinichen, compositeur et théoricien musical allemand, qui lui donna la forme que l’on connaît aujourd’hui dans son traité de 1728 Der Generalbass in der Composition (Les base générales de la composition).

Construction de la gamme de Pythagore

La gamme de Pythagore se construit selon le principe des octaves et des quintes, par division de corde.

On effleure la corde à la moitié pour l'octave et au tiers pour la quinte.


Les divisions de corde par 2 et par 3 permettent de construire la gamme de Pythagore de façon très simple sur un instrument à corde (lyre, psaltérion, harpe)

Trois diapasons spéciaux

Les trois diapasons du Set pythagoricien, permettent d'obtenir une gamme de Pythagore.

Ils sont conformes au principe de la spirale des quintes.

Leurs fréquences s'intègrent, à la Gamme thérapeutique MedSon (intonation juste) de Zarlino.

À quoi servent ces diapasons?

¤ Pour l'accord de la lyre pythagoricienne 8 cordes, distribuée par MedSon.

¤ Usage thérapeutique des intervalles en complément des diapasons de la Gamme thérapeutique.

Nota : Les 3 diapasons du Set Pythagoricien peuvent être acquis séparément. Contact

La Gamme thérapeutique et la Gamme de Pythagore.
Les 3 diapasons du Set pythagoricien permettent de transformer la Gamme thérapeutique en Gamme pythagoricienne

Notes au sujet du La 432 Hz présent dans le Set pythagoricien

Le La 432 Hz fait partie de divers sujets sensibles ayant trait à l'usage de certaines fréquences sous le couvert de démonstrations et d'argumentaires improbables.

Il est bien évident que l'on peut accorder la musique que l'on joue comme on veut et que si vous trouvez qu'un accord est meilleur qu'un autre, optez pour lui.

Le diapason 432 Hz est-il faux ? Il fait le plus souvent l'objet de spéculations et de théories reposant sur un argumentaire improbable. Laissez parler votre cœur. Si vous aimez ce diapason, MedSon l'a fabriqué pour vous.

Par contre, ne tombez pas dans le panneau et dans le piège des arguments faciles pour justifier vos choix, la plupart du temps ils sont fallacieux et ne reposent sur rien de vraiment solide.

Nous nous en expliquons de façon plus détaillée ailleurs. Voir : Le Mythe du diapason 432 Hz - Le Blog de MedSon.

Il est néanmoins fort possible que vous préfériez jouer sur un instrument accordé à un diapason vibrant à une fréquence inférieure à celle en usage aujourd'hui, soit le diapason 440 Hz.

Et vous pourrez opter émotionnellement ou symboliquement pour le choix du diapason La 432 Hz, pourquoi pas ?

Ce diapason MedSon est alors fait pour vous et vous permettra de réaliser vos accords librement et de jouer la musique accordée selon vos choix.

Notez enfin que le 440 Hz était utilisé couramment à l'époque Baroque et Romantique et même en Europe depuis la Renaissance.

Pour vous en convaincre, ne manquez pas de prendre connaissance de l'article exploratoire sur le Blog de MedSon, où vous pourrez faire l'expérience d'écouter différents La.

La fréquence de la note La a énormément varié entre l'époque de la Renaissance et la période contemporaine.

Nous en avons des témoignages certifiés et documentés, grâce à la perspicacité d'éminents chercheurs et musicologues, cités dans les articles consacrés au sujet et écrits par MedSon.

Utilisation

Ces 3 diapasons servent à harmoniser.

Ils complètent la Gamme thérapeutique.

Ils s'utilisent au niveau des oreilles ou de l'aura, en appliquant successivement les intervalles choisis.

Le Set pythagoricien, s'utilise naturellement en complément de la Gamme thérapeutique.

L'application se fait au niveau des oreilles en choisissant les intervalles spécifiques selon l'effet recherché (voir Protocole Gamme thérapeutique).

Ils s'utilisent aussi dans l'aura. Ils peuvent être frappés ensemble de façon délicate, afin de faire sonner des harmoniques complémentaires.

Peuvent s'utiliser avec le support.

Bénéfices :

¤ Relaxation profonde et sensation d’apaisement

¤ Relaxation et soulagement du stress

¤ Usages spécifiques des intervalles abordés durant les formations

Accord des instruments

Ces deux sets servent aussi à accorder les instruments de type : (ci-dessous et ci-contre) :

¤ Lyre pythagoricienne
¤ Lyre Bardique
¤ Lyre Anantar
¤ Monocordes

La lyre pythagoricienne MedSon de type Anantar

 

Plus d'information sur les lyres : Contact

 

La lyre pythagoricienne MedSon de type bardique

Comment démarrer sa pratique ?

Pour se familiariser avec l’usage des diapasons thérapeutiques, il est recommandé de commencer avec le diapason 128 Hz, utilisé seul directement sur le corps ou à faible distance (massage énergétique).

Le diapason 128 Hz s'utilise préférablement en double (c'est-à-dire : 2 diapasons identiques), au niveau des oreilles ou en application sur des points corporels en symétrie (pieds, genoux, hanches, etc.). Nous en expliquons l'usage détaillé dans la formation en Sonologie par e-learning (formation en ligne de MedSon).

Accessoires

Activateur en bois pour pied. Sert à activer les diapasons lestés et non-lestés (pied de micro et diapason non inclus).

L'activateur sur pied

L'activateur en bois sur pied sert à frapper les diapasons de façon confortable.

Repose-diapasons en bois 24 positions. L'encoche permet l'insertion du support (support et diapasons non-inclus). 

Le repose-diapasons

Le repose-diapasons permet de placer ses outils thérapeutiques de façon pratique et élégante.


Notes
* Les diapasons lestés

Les diapasons lestés servent avant tout à l'application corporelle. Ils sont utilisés pour l'écoute et dans l'aura. Ils ont un son pur quasiment dénué d'harmoniques. Les lests (poids visibles sur certaines icônes) servent surtout à avoir un diapason moins long, donc moins encombrant et plus facile d'usage. Les lests sont donc utilisés surtout pour les basses fréquences : 24-32-64 et 128 Hz. Ils vibrent plus fort, moins longtemps.

* Les diapasons non-lestés

Les Diapasons non-lestés sont utilisés exclusivement dans l'aura. Ils émettent simultanément des sons harmoniques plus aigus. En particulier la 6e harmonique. Ils vibrent moins fort, plus longtemps.

(Usages spécifiques complémentaires étudiés durant les formations en Sonologie par e-learning.)