Sonologie e-learning

Le centre MedSon offre une formation complète sur l'usage des diapasons thérapeutiques par e-learning. Ouvert au grand public et aux thérapeutes.

Oreille-détente
Harmonisation
Brain tuner
Gamme
Méridiens
Dos
Brain tuner
Chakras

Les Diapasons thérapeutiques 128 Hz, 64 Hz et 32 Hz

Introduction aux diapasons thérapeutiques par Emmanuel Comte

Emmanuel Comte explique en résumé l'usage des diapasons thérapeutiques 128 Hz. Les diapasons sont utilisés au niveau des oreilles ou s'appliquent sur des points énergétiques du corps.

Les diapasons majeurs

Les diapasons 128 Hz, 64 Hz et 32 Hz sont les diapasons de base pour la pratique de la sonothérapie.

Le minimum vital : 2 x 128 Hz.

Tous ces diapasons peuvent être utilisés au niveau des oreilles (voir : Protocole Oreille-détente), pour aider vos clients à se relaxer.

Ces diapasons s'utilisent directement aussi sur le corps ou dans l'aura pour favoriser l’alignement de la structure physique (voir : Protocole 12 points-relax)

Ils font résonner la masse osseuse, lorsqu'ils sont appliqués sur des points dynamiques.

Ils ont la capacité d'équilibrer le système nerveux (calme ou stimulation) et de faire se relâcher les tensions du corps (structure musculo-squelettique : os, muscles, tendons).

Ces basses fréquences procurent une sensation de profonde relaxation et d’apaisement immédiats.

Écoute et achat

Diapason thérapeutique
128 Hz

* (Lesté)

Diapason thérapeutique
64 Hz

* (Lesté)

Diapason thérapeutique
32 Hz

* (Lesté)

Les diapasons majeurs par Emmanuel Comte

Emmanuel Comte explique en résumé l'intérêt des principaux diapasons, pour le minimum vital en sonothérapie.

Information générale

Origine du diapason 128 Hz

Le diapason majeur que nous utilisons en sonothérapie est le diapason 128 Hz. Deux diapason 128 Hz représentent le minimum vital, pour un investissement minimum très raisonnable, environ 100 € ou 150 $, activateur inclus.

Quelle est son origine (64 et 32 Hz ne sont que des octaves inférieures jouées à des fréquences plus basses et la note ne change pas)?

Il faut remonter au 17e s. français pour en avoir l'explication.

Vous trouverez tous les détails ici, dans l'article Origine du diapason scientifique. En voici un bref résumé.

Le diapason musical, en tant qu'objet, a été inventé par un musicien britannique en 1711.

Quelques années auparavant, des savants tels que Mersenne et Galilée commençaient à s’intéresser à la connaissance scientifique du son afin de pouvoir en déterminer la hauteur et la fréquence.

Ces notions étaient à l'époque encore très vagues.

Marin Mersenne (1588-1648) et Galilée (1564-1642) ont été des précurseurs dans la recherche scientifique concernant la reconnaissance des fréquences sonores.

 

Joseph Sauveur (1653-1716), est reconnu comme le physicien français fondateur de l’acoustique musicale occidentale. C'est à ce savant que l'on doit la fréquence du diapason 128 Hz utilisé en sonothérapie

 

C'est le savant Joseph Sauveur qui s'intéressa le premier à déterminer une fréquence de base, en optant symboliquement pour les octaves de 1, dont 128 est le septième terme.

On parlait alors de battement par seconde.

En 1713, le savant  entreprit une communication à Paris au sein de l’Académie Royale des Sciences  dont il était membre. Il présenta un modèle de progression d’octaves basées sur les longueurs de tuyaux d’orgue avec un Do4 à 256 Hz, appelé plus tard « diapason Sauveur ».

 

256 Hz est l'octave supérieure de 128 Hz. Nous utilisons aussi cette fréquence en Sonologie.

Jusqu'à l'avènement des oscillateurs électriques au début du 20e s., les diapasons 128 Hz ont été des instruments de laboratoire, utilisés pour les expériences de physique acoustique.

L'atmosphère terrestre est comme une caisse de résonance activée électriquement par les éclairs. Cette charge crée une cohérence avec une onde stationnaire d'environ 8 Hz. Elle est appelée Résonance de Schumann.

 

Il se produit 1 000 éclairs de façon simultanée à chaque instant tout autour de la Terre.

Chaque éclair produit de 0.5 à 1 ampère et tous ensemble contribuent à la mesure de ce courant dans la cavité électromagnétique de la Terre.

Elles ne sont pas causées par quelque élément interne de la Terre, sa croûte ou son noyau.

Du côté de la médecine, des progrès ont été réalisés dans la reconnaissance de ce qu'on appelle la conduction osseuse. Et ce sont des médecins ORL allemands ont eu l'idée d'utiliser pour la première fois des diapasons, pour réaliser des tests dits d'acoumétrie.

Les médecins ORL allemands Ernst Heinrich Weber (1795-1878) et Heinrich Adolf Rinne (1819-1868) ont révolutionné cette discipline médicale par l'usage des diapasons utilisés en science de physique acoustique, grâce aux tests dits d'acoumétrie.

 

C'est pour cela que le diapason 128 Hz est à la fois un instrument scientifique et médical et qu'il a notre préférence parmi tous les différents outils que nous avons testés depuis plus de 20 ans.

Naturellement nous nous en servons différemment, car à aucun moment nous n'établissons de diagnostic dans le processus des séances de sonothérapie que nous présentons dans nos formations.

Vous resterez surpris de l'efficacité incroyable des diapasons utilisés en sonothérapie, tout en respectant votre budget.

Ainsi les diapasons 128 Hz et octaves subséquentes sont intéressants à plus d'un titre.

Ajoutons que leur fréquence entre en cohérence avec d'autres paramètres et non des moindres.

Elles semblent reliées à l’activité électrique dans l’atmosphère, particulièrement pendant des conditions d’intenses activités de foudre. Plusieurs fréquences les caractérisent, entre 6 et 50 Hertz, plus particulièrement 7.83, 14, 20, 26, 33, 39, et 45 Hz, avec une variation journalière de +/- 0.5 Hertz.

Aussi longtemps que les particularités de la cavité électromagnétique de la Terre restent les mêmes, ces fréquences restent stables. Elles entrent en résonance avec la circonférence terrestre et n'évoluent pas. D'où le nom de Résonance de Schumann. En cas contraire, cela impliquerait le rapetissement de la circonférence terrestre (!)

Compte tenu de la charge atmosphérique de la Terre, du courant et du voltage, il n’est pas surprenant d’être en présence de telles ondes électromagnétiques.

La découverte du physicien allemand Winfried Otto Schumann qui a donné leur nom à ces ondes, a été finalement publiée en 1954 par Schumann et König.

La première représentation spectrale de ce phénomène fut préparée par Balser et Wagner en 1960.

La fréquence de 7,83 Hz arrondie à 8 Hz, correspond à l'onde de Schumann. Elle est l'octave inférieure de la fréquence du diapason 128 Hz.

Pour plus d’information sur le sujet, voir le Diapason Onde de Schumann 7.83 Hz (Schumann Wave).

Utilisation

128 Hz

Le diapason 128 Hz est le diapason de base en sonothérapie. Pour un investissement modique, ce diapason vous permet de presque tout faire.

D'autres diapasons plus spécialisés, vous permettront aussi d'affiner vos soins vibratoires.

Il est préférable d'utiliser les diapasons 128, 64 et 32 Hz par paires. Un diapason pour chaque oreille ou disposés en parallèle sur des points symétriques du corps.

Pour se familiariser avec l’usage des diapasons thérapeutiques, il est recommandé de commencer avec le diapason 128 Hz, utilisé seul directement sur le corps ou à faible distance (massage énergétique), ou par deux, au niveau des oreilles ou sur des points symétriques du corps (exemple : application simultanée sur 2 pieds, 2 genoux, etc.).

64 Hz

L'utilisation du diapason 64 Hz, qui vibre une octave plus bas que le 128 Hz est complémentaire à ce dernier.

Il favorise la circulation. Il se combine avec le diapason 128 Hz et le 32 Hz.

32 Hz

Le diapason 32 Hz a une vibration très grave, proche du seuil de l’audition et de la dernière note du clavier du piano.

Il est spécialement efficace pour stimuler les nerfs, la peau, le système lymphatique et le cuir chevelu.

Ce diapason est très efficace dans l'aura en balayage sur tout le corps. Il apaise les tensions et agit en profondeur.

Activez le diapason en le frappant doucement sur le bas de la paume de la main (juste en haut du poignet – ajustez la manière de frapper afin que les 2 branches du diapason ne s’entrechoquent pas) et approchez-le doucement de la surface de la peau afin que la vibration se transmette et qu’un léger massage sonore se produise.

Vous pouvez aussi placer le diapason directement sur le corps en approchant ou posant à plat sa partie inférieure située au-dessus de la tige du diapason.

Vous trouverez par vous-même d’autres usages en vous laissant guider par votre intuition.

Vous pourrez utiliser 2 diapasons 32 Hz en début de séance au niveau des oreilles (en alternance avec les diapasons 64 Hz et 128 Hz), pour aider votre client(e) à se relaxer et à s’abandonner (lâcher-prise).

Tenez les diapasons par la tige située sous la forme en U et frappez-les doucement pour les activer. Approchez-les ensuite doucement au niveau du pavillon de chaque oreille en ajustant la distance (apprenez à le faire en le testant sur vous-même).

Gardez une distance d’environ un pouce (2,5 cm) entre le diapason et le pavillon de l’oreille à droite et à gauche. Cela crée un ton long et soutenu.

128 + 64 et 64 + 32

Après avoir utilisé 2 diapasons 128 Hz, vous pouvez alterner avec l'octave du 64 Hz.

Puis deux diapasons 64 Hz et vous pouvez faire la même chose avec un diapason 32 Hz et un diapason 64 Hz : cette octave produit un profond effet de relaxation, complémentaire à l’effet obtenu précédemment et finalement deux diapasons 32 Hz au niveau des oreilles.

Usage sur des points du corps

Déposez l’extrémité du diapason (la pointe de la tige) sur le point détecté. Maintenez un contact ferme et laissez-le en place, jusqu’à ce que la vibration disparaisse (vous le sentirez facilement).

Avec l'autre main, vous gardez contact avec le corps du client.

Bénéfices :

¤ Relaxation profonde et sensation d’apaisement
¤ Relaxation des tissus
¤ Apaisement des tensions musculaires des spasmes et de la douleur
¤ Amélioration de la circulation sanguine
¤ Stimulation des nerfs sous-cutanés
¤ Soulagement du stress

Ces diapasons sont utilisés pour la relaxation : la vibration du son se transmet au niveau osseux lorsqu'ils sont appliqués sur des points dynamiques.

Ce type de diapason thérapeutique lesté a une taille et un poids spécial permettant une vibration plus profonde que celle d’un diapason ordinaire non-lesté. Les fréquences de 128 Hz et subséquentes sont basées sur les recherches du savant Joseph Sauveur (17e s.), à savoir les octaves de 1.

Elles correspondent aussi à l'une des vibrations fondamentales de la Terre avec la fréquence de 8 Hz. Cette vibration est basée sur les pulsations mesurées dans l'atmosphère terrestre et appelées ondes de Schumann ou résonance de Schumann (voir les explications ci-dessus).

Elles donnent pour ses 4 premières octaves : 16 Hz, 32 Hz, 64 Hz et 128 Hz.

Enfin, ces diapasons entrent en résonance avec les ondes alpha : 8 Hz et les autres ondes appelées Thêta 4 Hz et Delta 2 Hz. Voir Set Ondes cérébrales Brain tuner.

Nous avons conçu pour vous un cours de diapasons par e-learning, dans lequel plusieurs protocoles vous sont expliqués en détail. Trois Modules regroupant plus de 50 vidéos théoriques et pratiques, sont accompagnés de matériel pédagogique. D'autres Modules sont en production.

Se former en ligne est une solution pratique, abordable et adaptée aux conditions actuelles. Grâce à ce mode d'enseignement, vous avancez à votre rythme, dans le confort de votre foyer. L'accès est permanent. Soutien et coaching disponible.

Usages thérapeutiques complémentaires

Le set de diapasons C&G Do-Sol 256-384 Hz peut s'utiliser en complément des diapasons 128, 64 et 32 Hz.

Soin détente, lâcher-prise

Le set de diapasons C&G 256-384 Hz Do-Sol est le complément idéal des diapasons 128, 64 et 32 Hz.

Ces deux diapasons répondant à la polarité YinYang sont préconisés pour leur valeur thérapeutiques.

Ils seront une belle ressource harmonisante pour compléter votre séance de sonothérapie.

 

L'huile essentielle SonAroma Mélèze Laricin est utilisée lors de la séance de Sonothérapie avec
les diapasons 128 Hz, 64 Hz et 32 Hz.

Soin détente, lâcher-prise

L'huile essentielle SonAroma du Canada Mélèze est indiquée pour accompagner les diapasons 128 Hz, 64 Hz et 32 Hz.

Ses qualités à la fois dynamisante et hamonisante en font un accompagnement aromatique idéal.

Autres huiles que vous pourrez aimer, dans le but d'harmoniser la séance, en complément de ces diapasons :

¤ Pruche

¤ Bois de Santal

Le diapason 24 Hz s'utilise dans l'aura en complément des diapasons 128, 64 et 32 Hz

Soin détente, lâcher-prise

Appelé diapason « Prana », le diapason 24 Hz est un outil énergétique puisant.

Il peut aisément s'utiliser en complément des diapasons 128 Hz, 64 Hz et 32 Hz.

Ce diapason vibre dans l'extrême grave .

Il est utilisé dans l'aura au niveau du thorax et de la tête.

 

Les diapasons C&G graves 96 et 192 Hz s'utilisent en complément des diapasons 128, 64 Hz.

Soin détente, harmonie, lâcher-prise

Les diapasons C&G graves 96 Hz et 192 Hz s'utilisent en complément des diapasons 128 Hz et 64 Hz.

Leur utilisation permet d'amplifier l'amplitude de vos séances de sonothérapie.

Les polarités qu'ils représentent permettent de prolonger l'effet des diapasons C&G cités plus haut.

Effet relaxant garanti.

128-192 Hz

64-96 Hz

 

Accessoires

Activateur en bois pour pied. Sert à activer les diapasons lestés et non-lestés (pied de micro et diapason non inclus).

L'activateur sur pied

L'activateur en bois sur pied sert à frapper les diapasons de façon confortable.

Repose-diapasons en bois 24 positions. L'encoche permet l'insertion du support (support et diapasons non-inclus). 

Le repose-diapasons

Le repose-diapasons permet de placer ses outils thérapeutiques de façon pratique et élégante.


Notes
* Les diapasons lestés

Les diapasons lestés ont un son pur quasiment dénué d'harmoniques. Les lests (poids visibles sur certaines icônes) servent surtout à avoir un diapason moins long, donc moins encombrant et plus facile d'usage. Les lests sont donc utilisés surtout pour les basses fréquences : 24-32-64 et 128 Hz. Ils vibrent plus fort, moins longtemps.

* Les diapasons non-lestés

Les Diapasons non-lestés émettent simultanément des sons harmoniques plus aigus. En particulier la 6e harmonique. Ils vibrent moins fort, plus longtemps.

(Usages spécifiques complémentaires étudiés durant la formation par e-learning.)