Sonologie 101

Qu'est-ce que la Sonologie?

par Emmanuel Comte

Emmanuel Comte est auteur des livres :

¤ Le Son de Vie, Québécor 2011
¤ Le Son des Vibrations, Québec-Livres 2015, Dangles, 2015
¤ Le Son d'Harmonie, MedSon 2009-2012
¤ Le Son du Diapason, MedSon 2021 (à paraître)

©2016-2020 Centre de Recherche Medson

Résumé

Spécialisé dans l'enseignement des sons thérapeutiques depuis 1980, j'ai entrepris depuis cette année-là une démarche qui s'est amplifiée d'année en année et qui m'a mené à la création en France d'un centre de recherche dans le domaine de la médecine sonore : le Centre Evehm 1993, puis le centre MedSon, Québec 1994.

 

Dès 1992, j'ai collaboré avec des équipes médicales, qui ont commencé d'utiliser les musiques thérapeutiques que j'avais composées (dont Musique du Ciel, 1989).

Information générale

Emmanuel Comte a utilisé les bols tibétains lors de formations depuis 1992. Ici, lors d'une formation à Briançon (Hautes Alpes, France)

Depuis quand ?

Depuis le début des années 1990, j'ai commencé d'intégrer les bols tibétains à mes concerts, mes compositions et mes stages de formation. Puis les diapasons thérapeutiques ont été ajoutés et les ont finalement remplacés. D'autres outils ont été intégrés, avec la chromothérapie, l'aromathérapie et la lithothérapie, sans oublier le magnétisme.

Ainsi j'ai développé au Canada en 1994, où le centre venait d'être transféré, une formation professionnelle autour de l’expression sonore du toucher, appelée : Toucher par les Sons® ou sonothérapie intégrée au sein de la Sonologie.

J'ai enseigné à l'Institut IIRHB (Dr Jean-Claude Rodet, Montréal, Qc., Canada) à partir de 1995, puis de l'Institut Kiné-Concept de Montréal (1996-2004), l'Académie de Massage scientifique (Terrebonne, Qc. 2003) et l'Institut Guijek (Montréal 2003-2004). Cette formation fut ensuite disponible en Europe depuis 2001 et en Suisse, depuis 2005, puis en Belgique et en France.

Emmanuel Comte - Formation en Sonologie
Institut Kiné Concept - Montréal, Qc. Canada, 1998

Pourquoi la Sonologie?

Je suis né à Paris en 1959. En 1963, il m'a été conté l'histoire légendaire du joueur de flûte qui a, selon le mythe, libéré un village allemand des rats qui l'infestaient.

Cette histoire de thérapie ratière qui se passait en 1284, a fortement marqué mon enfance, puisqu'à l'âge de 7 ans, j'ai entrepris l'étude de cet instrument magique : la flûte-à-bec.

Le conte du Pied Piper a compté pour Emmanuel Comte

 

Dix ans plus tard, je me suis retrouvé hospitalisé pour un cancer. J'ai alors joué des sons avec ma flûte sur mon lit d'hôpital.

 

Emmanuel Comte, Musicien à l'hôpital malgré lui, Lyon, France 1977

Cela enchanta le service qui m'accueillait et le personnel m'a demandé d'aller jouer de la musique dans les autres chambres, où d'autres patients me réclamaient.

Ce fut la découverte des sons thérapeutiques et de la musique de compassion, permettant de soulager la douleur et de libérer les souffrances (1977).

Puis j'ai été déclaré guéri, sûrement sauvé par la beauté des sons qui ont pansé toutes mes blessures, y compris celles engendrées par la médecine elle-même. Les musiques que j'ai composées par la suite se sont avérées être thérapeutiques, utilisées dans des domaines aussi divers que l'anesthésie, les soins palliatifs, l'accompagnement des naissances, l'oncologie, la santé mentale, la massothérapie, le yoga, les soins esséniens, le reiki, la polarité, le shiatsu et la réflexologie.

Les diapasons sont les outils essentiels utilisés pour les séances de Sonologie sonothérapie
Emmanuel Comte, Séance Séance de Sonologie Toucher par les Sons® Diapasons thérapeutiques, North Hatley, Qc., Canada, 2012

 

Qu'est-ce que la Sonologie ?

La Sonologie est à la fois une science ancienne et nouvelle, une philosophie sonore. J'en expose la pratique ainsi que les fondements historiques et scientifiques dans différents ouvrages. C'est une démarche qui regroupe la recherche, l'enseignement et la thérapie que je développe aussi avec l'utilisation thérapeutique des Diapasons therapeutiques, de la lumière et des couleurs, des arômes et des bols tibétains planétaires, basés sur les théories de Johann Kepler (1571-1630) et de Hans Cousto. La Sonologie est aussi la science des sons et des vibrations thérapeutiques qui a un champ d'applications très large. C'est un domaine d'avenir qui fait preuve d'un grand engouement, depuis quelques années, y compris dans la médecine.

Emmanuel Comte, Abbaye du Thoronet, France Septembre 2011

 

Comment ça marche ?

J'attache une grande importance à l'utilisation de la voix, qui est selon moi le plus bel instrument, que, sauf handicap, tout le monde possède et peut utiliser de façon libre et naturelle. Cette pratique passe par la respiration consciente, la relaxation et la méditation. Nous abordons le chant des voyelles, le chant intégré au mouvement et aux points énergétiques (chakras), le chant harmonique, les sons taoïstes.

Puis s'ajoutent les diapasons thérapeutiques avec leur ressenti et leur application corporelle (aura, oreilles, corps), accompagnés par les les élixirs sonores (Fleurs de Bach soniques), la lumière, la couleur et les arômes. Nous abordons aussi l'énergétique et le thème de l'eau et des vibrations avec différents sujets connexes, comme la chromothérapie, la lithothérapie et l'aromathérapie.

Les personnes que nous formons, qui ne sont pas nécessairement musiciennes ni thérapeutes, trouvent dans la Sonologie, une ressource de conscience et de développement intérieur. Il y a néanmoins parmi elles, des médecins, des psychologues, des psychothérapeutes, des infirmières, des ostéopathes, des thérapeutes corporels, des architectes, des musicothérapeutes, des musiciens et des intervenants paramédicaux.

Notre démarche est une démarche globale, qui intègre l'être dans toute sa sensorialité : sons, couleurs, tact, odeurs, touchant la personne à tous les niveaux, y compris dans sa dimension spirituelle : c'est le Toucher par les Sons®.

Emmanuel Comte, les sons touchent l'enveloppe musicale de l'être Sonologie Abbaye de Valsaintes, Mai 2015

 

Sur quels principes cela repose ?

La Sonologie repose sur un principe essentiel : le principe de la résonance et de la synchronicité (Voir vidéo ci-dessous). Ce principe a été mis en évidence au 17e siècle par le physicien, mathématicien et astronome hollandais, Christiaan Huygens, considéré comme le père de l'horlogerie scientifique

Christiaan Huygens (1629-1695)

 

Christiaan Huygens a inventé le pendule de l'horloge. Au cours de ses recherches, il s'est aperçu que deux pendules mises côte à côte, devenaient synchrones.

Ce principe connu depuis des lustres dans la construction des instruments de musique contenant des cordes dites sympathiques, s'explique très simplement avec l'expérience des diapasons. (Voir vidéo ci-dessous)

Prenez deux diapasons identiques ayant la même fréquence. Appliquez-en un sur une caisse de guitare, sans le faire vibrer. Prenez le second, activer-le et déposez-le à côté du premier et la vibration se transmet immédiatement d'un diapason à l'autre. C'est ce qu'on appelle la vibration sympathique, qui est une loi universelle, que les physiciens connaissent et ont généralisée : quand deux objets, quels qu'ils soient, sont accordés à la même fréquence et qu'un des objets vibre et que le second est dans son champ d'influence, le second va se mettre à vibrer, grâce à l'énergie dissipative, qui se transmet entre émetteur et récepteur.

C'est le principe de la transmission d'ondes, utilisé pour la radio et la télévision, le wi-fi et la téléphonie sans fil, qui comprend toujours un émetteur et un récepteur. Ce même principe permet d'expliquer la télépathie, que la science n'a pas encore découvert.

La vibration sympathique s'applique au corps humain car tout ce qui nous compose vibre. Tout ce qui nous entoure aussi : c'est ce que Pythagore appelait la Musique des sphères. Notre corps est un gigantesque orchestre et tous nos organes, centre énergétiques, muscles, tendons, cellules, molécules vibrent à des fréquences propres. La santé s'explique par une harmonie vibratoire et la maladie, par un désaccord qui entraîne la disharmonie. Cette disharmonie est occasionnée par les stress de tous ordres que nous subissons et emmagasinons de manière cumulative et par la rupture du lien cosmique avec l'Infini et l'oubli que nous sommes Un.

La Sonologie permet la reconnexion avec l'harmonie cosmique et l'application des sons harmoniques a la capacité de réaccorder le corps par résonance.

La Sonologie, c'est la prise de conscience des sons

Si l'on applique le principe de la résonance sympathique à notre environnement, cela peut nous faire prendre conscience que les sons recèlent une énergie incroyable qui est très mal utilisée aujourd'hui. Les sons peuvent nous construire et peuvent hélas nous détruire.

Le bruit ambiant généré par notre civilisation n'a cessé d'augmenter depuis deux siècles, au point de devenir une véritable source de pollution, très nuisible sur plusieurs plans (auditif, par perte de l'audition due à la surexposition aux décibels, physique et psychologique, par les nuisance de tous ordres qu'elle engendre, même à de faibles niveaux sonores).

Echelle des niveaux sonores en décibels

 

Et la musique peut aussi, dans certains cas, être même pire qu'une pollution sonore : une pollution spirituelle. Les chansons sont comme des prières et véhiculent des messages dont le contenu s'encode à l'intérieur de notre corps et touche nos fonctions vitales par résonance. Les mots peuvent engendrer des maux (4).

La Sonologie, c'est la prise de conscience de l'harmonie
Pourquoi la pratique du chant est-elle si thérapeutique? Eh bien, même si vous chantez un seul son, de manière monocorde, tout le spectre de votre voix va vous nourrir et vous harmoniser. Car les sons, en particulier les sons musicaux, tels que le son de votre propre voix, reproduisent l'harmonie cosmique et cette harmonie s'imprime à l'intérieur de votre corps. Ainsi ont-ils la capacité de ré-harmoniser, de par leur structure qui reproduit celle du Cosmos.

En cela, l'utilisation des bols tibétains planétaires ou des gongs peut être une voie précieuse, car ces instruments sont caractérisés par des fréquences particulières dont l'harmonie a la capacité d'entrer en résonance avec le corps. Les diapasons thérapeutiques, quant à eux sont d'un usage complémentaire-. En étant beaucoup plus précis, ils peuvent s'appliquer sur des points particuliers. La couleur-lumière, l'aromathérapie et les cristaux sont autant de compléments harmoniques renforçant et amplifiant l'utilisation des sons, grâce à leurs fréquences complémentaires entrant en synergie avec l'énergie sonore.

La Sonologie, c'est la prise de conscience de l'Infini

Une partie de l'Univers infini, captée par le télescope Hubble

 

L'utilisation des sons permet de s'harmoniser avec le Cosmos et l'Infini. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard s'ils sont utilisés dans toutes les traditions spirituelles, incluant le chamanisme : tambours, invocations, chants, musique. Les sons portent en eux un message d'harmonie cosmique, car les lois harmoniques qui les régissent, sont semblables à celles qui régissent celles des Mondes, tel que Pythagore l'a énoncé il y a 2600 ans. C'est ce qui a fait dire à l'astrophysicien David Bohm, qu'« écouter un son, c'est être confronté à l'Univers. »

Qu'est-ce cela apporte ?

La Sonologie apporte de l'amour avant tout, car seul l'amour guérit. La Sonologie apporte du réconfort, du soutien, du bien-être, de la paix, de l'harmonie et toutes sortes de maux sont soulagés. Les enfants y sont très sensibles et nous en accueillons régulièrement. Que l'on reçoive une séance de massage sonore, que l'on participe à un concert thérapeutique, à une méditation sonore ou à un atelier, les personnes participantes sont unanimes : l'harmonie ressentie est un baume qui soulage et élève.

C'est pour cela que la Sonologie est utilisée dans tous les domaines de la santé, y compris dans les soins palliatifs, car la musique de par les sons et les intentions qu'elle véhicule, inspire un avenir prometteur pour la médecine.

Emmanuel Comte dirige le Chœur pythagoricien
Chant sacré, Abbaye de Valsaintes, France 2016

Le Principe de résonance

La résonance des cordes
Les diapasons sympathiques
La résonance des pendules
Les métronomes de Huygens

Notes et références

¤ Der Rattenfänger von Hameln, Brüder Grimm, Deutsche Sagen (Berlin, 1816-1818).
¤ Le Son d'Harmonie, ed. MedSon 2009 ISBN 978-2-9810345-0-2, Le Son de Vie et la sonorité des Mondes, Sonologie et pythagorisme, éd. Québécor, 2011, ISBN 978-2-7640-1757-9, Le Son des Vibrations (Québec-Livres 2015 ISBN 978-2-7640-2417-1 - Dangles 2015 ISBN 978-2-7033-1113-3)
¤ Le Son des Vibrations, Op. Cit., Chapitre 1 - La résonance.
¤ Le Son des Vibrations, Op. Cit., Chapitre 13 - Démo des maux des mots.

Notes complémentaires

¤ Emmanuel Comte, Le Son de Vibrations Québécor, 2014, Dangles, 2015.
¤ Emmanuel Comte Le Son de Vie, Ed. Quebecor, 2011.
¤ Emmanuel Comte, Le Son d'Harmonie, Ed. MedSon 2009-2012.