Le centre MedSon est une école reconnue et agréée par :

Regroupement des intervenants et thérapeutes en médecine alternative

Regroupement des intervenants et thérapeutes en médecine alternative

Association des Naturothérapeutes du Québec

Association des Naturothérapeutes du Québec

Diapason thérapeutique - Onde de Schumann 7.83 Hz

 

Des questions ? Contactez-nous.

Formation Diapasons par e-learning

Le centre MedSon offre une formation complète sur l'usage des diapasons thérapeutiqus par e-learning.

Ouvert au grand public et aux thérapeutes.

Diapasons thérapeutiques

Duo 128 Hz et 135,83 Hz
7.83 Hz Onde de Schumann (Schumann Wave)

 

Ces deux diapasons de 135.83 Hz et 128 Hz doivent être exclusivement combinés pour créer l'onde de Schumann à 7.83 Hz.

 

Ces deux diapasons sont indiqués en combinaison pour la pratique de la sonothérapie

Nota : s'utilisent exclusivement ensemble.

 

Ces deux diapasons combinés sont utilisés exclusivement au niveau des oreilles pour créer une fréquence résultante de 7.83 Hz pour aider vos clients à se relaxer.

 

Voir Principes d'action ci-dessous.

La fréquence de 7,83 Hz est une fréquence Alpha, qui entre spécifiquement en résonance avec une vibration terrestre atmosphérique, appelée Résonance de Schumann ou Onde de Schumann.

Voir historique ci=dessous. Cette fréquence crée un bourdonnement infrasonique et procure une sensation de profonde relaxation et d’apaisement immédiats.

 

Toute la boîte crânienne est mise en vibration à travers l'écoute binaurale de ces deux diapasons combinés ensemble (128 et 135,83 Hz).

 

Ils reproduisent la vibration de la Terre, par leur combinaison fréquentielle. La fréquence de 7.83 Hz est obtenue par combinaison de la vibration de deux diapasons. Ils créent par leur interférence vibratoire une des ondes terrestres majeures dites de Schumann : 7,83 Hz. Cette fréquence favorise la relaxation, améliore le sommeil, soulage les tensions musculaires, les spasmes, la douleur et améliore la circulation par la relaxation.

La page Facebook des outils thérapeutiques

Apprentissage et pratique des outils thérapeutiques MedSon durant les formations en Sonologie

Écoute et achat
icones diapasons
Diapasons thérapeutiques Onde de Schumann
Duo 128-135,83 Hz (2 diapasons)
(Fréquence soustractive = 7,83 Hz)

* (Lesté)

 

Prix pour le Canada

116,50 $

Prix pour l'Europe

87 €

icones diapasons
Diapason thérapeutique 135,83 Hz seul

Seulement si vous possédez déjà le diapason 128 Hz.

* (Lesté)

 

Prix pour le Canada

63 $

Prix pour l'Europe

47 €

icones diapasons
En complément :
Diapason thérapeutique Om 136,10 Hz

* (Lesté)

 

Prix pour le Canada

63 $

Prix pour l'Europe

47 €

Information générale

Qu’est-ce que la Résonance de Schumann ?

 

Pressenties par Nikola Tesla en 1905, l’existence d’ondes mises en résonance par la terre a été démontrée par le physicien allemand Winfried Otto Schumann en 1952. Que l’on y croie ou pas, la Terre agit comme un énorme circuit électrique.

 

Nikola Tesla (1856-1943) a pressenti la présence d'un cavité résonante accordée sur la fréquence de 8 Hz dans l'atmosphère terrestre en 1905.

Winfried Otto Schumann (1888-1974) l'a démontrée en 1954

 

L’atmosphère est en fait faiblement conductrice et s’il n’existait aucune source de charge par les décharges permanentes de foudre et d'éclairs, la charge électrique se disperserait en moins de 10 minutes et les Ondes de Schumann n'existeraient pas.

 

Les 55 Km de hauteur qui caractérisent l'espacement circumterrestre entre la surface de la Terre et la limite intérieure de l'ionosphère, forme une immense cavité de résonance. À tout moment, cette cavité se caractérise par une charge électrique, alimentée en permanence par la charge électrique des éclairs avec une occurrence d'environ 100 fois par seconde. Il existe un courant vertical entre le sol et l'ionosphère, facilement observable avec les éclairs et la foudre.

 

La résistance de l’atmosphère est de 200 Ohms. Le voltage potentiel est de 200 000 volts. Il se produit 1 000 éclairs de façon simultanée à chaque instant tout autour de la Terre. Chaque éclair produit de 0.5 à 1 ampère et tous ensemble contribuent à la mesure de ce courant sous forme d'une onde stationnaire dans la cavité électromagnétique de la Terre.

 

Les résonances de Schumann sont un ensemble de pics spectraux dans le domaine d'extrêmement basse fréquence (3 à 30 Hz) du champ électromagnétique terrestre. Ces résonances globales dans la cavité formée par la surface de la Terre et l'ionosphère, qui fonctionne comme un guide d'onde, sont excitées par les éclairs. Le mode principal a une longueur d'onde égale à la circonférence de la planète soit environ 40 000 Km et une fréquence de 7,83 Hz.

 

Les Ondes de Schumann sont un train d'ondes stationnaires dues à l'activité électrique de la haute atmosphère terrestre

 

La résonance de la Terre (atmosphère terrestre) est caractérisée par un phénomène d'ondes électromagnétiques quasi immobiles qui existent dans cette cavité (ondes stationnaires). Comme des ondes sur une corde, elles ne sont pas toujours présentes à tout moment mais ont besoin d’être stimulées pour être observées. Elles ne sont pas causées par quelque élément interne de la Terre, sa croûte ou son noyau mais sont exclusivement d'origine atmosphérique.

 

Les éclairs frappent la haute atmosphère terrestre environ 100 fois par seconde et sont à l'origine des Ondes de Schumann

 

Elles sont reliées à l’activité électrique dans l’atmosphère, particulièrement pendant des conditions d’intenses activités de foudre. Elles se répartissent sur plusieurs fréquences entre 6 et 50 Hertz, plus particulièrement 7.83, 14, 20, 26, 33, 39, et 45 Hz, avec une variation journalière de +/- 0.5 Hertz. Aussi longtemps que les particularités de la cavité électromagnétique de la Terre restent les mêmes, ces fréquences restent stables et sont proportionnelles à la longueur d'onde représentée par la circonférence terrestre.


Compte tenu de la charge atmosphérique de la Terre, du courant et du voltage, il n’est pas surprenant d’être en présence de telles ondes électromagnétiques. Les propriétés résonantes de cette cavité ont été prédite en 1905 par Nikola Tesla, puis par le physicien allemand W.O. Schumann en 1952 et détectées par Schumann et König en 1954. La première représentation spectrale de ce phénomène fut préparée par Balser et Wagner en 1960. La majorité des recherches furent faites par le Département de la Marine des Etats-Unis qui étudie la communication à très basse fréquence avec les sous-marins.

 

Pour plus d’information sur le sujet, il est recommandé de consulter le livre de Hans Volland : Hand book of Atmospheric Electrodynamics, vol.1 publié par CRC Press. Le chapitre 11, écrit par David Campell de l’Institut de Géophysique de l’Université d’Alaska (Fairbanks AK 99775), est entièrement consacré à la Résonance de Schumann. Il y est également présenté l’histoire de cette recherche ainsi qu’une bibliographie considérable.

Principe d'action

La combinaison des deux fréquences de 128 Hz et 135,83 Hz crent un bourdonnement infrasonique de 7.83 Hz, fidèle à l'onde de Schumann majeure représentée par la fréquence de 7.83 Hz. Cette vibration est une basse fréquence inaudible (infrason) mais la combinaison des deux fréquences audibles caractéristiques de ces deux diapasons induit cette 3e onde inaudible, de fait. Ce principe est reconnu en physique et se crée par interférence de deux fréquences proches qui entrent en dissonance et se combinent. La fréquence créée est représentée par la différence de celle des deux diapasons : 135,83 - 128 = 7,83.

 

Le principe est nommé interférence ou battement hétérodyne, tel qu'expliqué dans le livre Le Son des Vibrations, au chap. 6 :

 

Au 18e siècle, le compositeur italien Giuseppe Tartini (1692-1770) a décrit l'interférence entre deux sons proches, qu'il a nommée Terzo suono, le troisième son, ce qu'on appelle aujourd'hui le phénomène de battement qui est une interférence. Ce battement est en quelque sorte une troisième vibration, dont la fréquence est la différence des deux sons en question. Elle est appelée parfois sous-harmonique.

 

En 1714, âgé de vingt-deux ans seulement, j'étais à Ancône lorsque je découvris ce phénomène [du troisième son NDLR.]

de manière fortuite sur le violon. J'en fis alors part sans réserve ni mystère aux professeurs de violon.

Trattato di musica secondo la vera scienza dell' armonia, Padoue 1754

 

Pour davantage d'explications concernant les Infrasons, voir le livre Le Son des Vibrations au Chapitre 6 et 7.

Utilisation

Le diapason 128 Hz est le diapason de base en sonothérapie. C'est la raison pour laquelle nous offrons cette combinaison en ajoutant le diapason Onde de Schumann (Schumann Wave) à 135.83 Hz.

 

Pour se familiariser avec l’usage des diapasons thérapeutiques, il est recommandé de commencer avec les diapasons 128 Hz, utilisés par deux, au niveau des oreilles. Pour créer une Onde de Schumann, il est alors aisé de remplacer l'un des diapasons 128 Hz par le diapason Onde de Schumann (Schumann Wave). Selon le même principe d'application, le diapason 135,83 Hz est alors utilisé en combinaison exclusive avec le diapason 128 Hz.

 

La fréquence créée est une onde de type Alpha. On peut d'ailleurs créer une onde similaire (8.10 Hz) en combinant le diapason 128 Hz avec le diapason Om 136.10 Hz. La fréquence obtenue dans ce cas est cohérente avec l'onde de Schumann, sans cesses fluctuante avec des variations journalières de +/- 5 Hz. Pour créer d'autres formes d'ondes cérébrales (Alpha, Thêta, Delta, Gamma), voir le Set de Diapasons Brain Tuners.

 

Nous ajoutons que la combinaison du Diapason Om 136,10 Hz et Schumann Wave 135,83 Hz, donne une fréquence de 0.27 Hz, un quasi-unisson favorisant le sommeil et l'hypnose.

 

Bénéfices :

¤ Relaxation profonde et sensation d’apaisement

¤ Apaisement des tensions musculaires des spasmes et de la douleur

¤ Soulagement du stress

 

Pertinence et fausses informations

Pertinence de l'usage des diapason Ondes de Schumann

Par ailleurs, sauf d'être cosmonaute et de vivre dans une station orbitale au-delà de l'atmosphère terrestre ou encore de vivre dans une caverne minière profondément enfouie sous terre, personne ne manque de la fréquence naturelle de 7.83 Hz, dite Onde de Schumann. Nous vivons tous et toutes, en permanence baignés et environnés de cette vibration qui résonne comme un diapason céleste universel, gratuit et permanent.

 

Le seul intérêt de leur usage, réside dans le fait que cette vibration est très relaxante et se connecte automatiquement au cerveau en stimulant la production d'ondes Alpha, propices èa la relaxation à la méditation et favorisant le sommeil. Ce diapason est donc une ressource très utile dans un monde dominé par le stress, l'agitation, la confusion et l'incohérence dans bien des domaines...

 

Fausses informations

Post publié sur la page Facebook Sonologie Science en octobre 2017 :

Conformément à l'enseignement de MedSon et contrairement à toutes sortes de fausses informations diffusées sur le web, la fréquence de la Terre n'évolue pas et si l'on intègre l'ensemble des mauvais traitements que l'Humanité lui inflige (pollution, conflits, gueres, politique misanthrope - elle aurait plutôt tendance à s'altérer et à descendre en terme de vibration. L'Onde Schumann est proportionnelle à la longueur d'onde représentée par la circonférence de la Terre (40 075 Km).

 

« Le centre de recherche HeartMath en Californie collecte et affiche en permanence les relevés des mesures des ondes. Les lecteurs peuvent constater que la valeur moyenne du maximum du premier pic est toujours de 7,8 Hz, exactement comme au début des premières mesures à la fin des années 1950. »

 

Les Ondes de Schumann restent constantes. Voir l'article très complet et documenté d'Alain Boudet.

Les résonances de Schumann

 

Usages thérapeutiques complémentaires
Soin détente, lâcher-prise

Diapasons thérapeutiques

Set C&G 256-384 Hz Do-Sol

 

Le set de diapasons C&G est le complémenmt idéal pour un soin de détente avec les diapasons Onde de Schumann (Shumann Wave)

 

Pour plus d'information >

 

Le set de diapasons C&G Do-Sol 256-384 Hz peut s'utiliser en complément des diapasons 128, 64 et 32 Hz

Set C&G - Do-Sol
256-384 Hz

 

Prix pour le Canada

78 $

Prix pour l'Europe

64 €

Soin détente, lâcher-prise

Huile essentielle Pruche

 

L'huile essentielle du Canada Pruche est indiquée pour accompagner les diapasons Onde de Schumann (Schumann Wave) 7.83 Hz (128 + 135.83 Hz)

 

Autres huiles que vous pouvez utiliser, dans le but d'harmoniser la séance, en complément de ces diapasons :

 

¤ Mélèze

¤ Bois de Santal

 

Pour plus d'information >

 

L'huile essentielle de Pruche (Tsuga Canadensis) est utilisée lors de la séance se Sonothérapie avec les diapasons Onde de Schumann 7.83 Hz

Prix pour le Canada

18 $

Prix pour l'Europe

13 €

Soin détente, lâcher-prise

Diapason thérapeutique

24 Hz

 

Le diapason 24 Hz peut s'utiliser en complément des diapasons 128 Hz, 64 Hz et 32 Hz


Pour plus d'infomation >

 

Le diapason 24 Hz

s'utilise dans l'aura au niveau du thorax et autour de la tête

Diapason 24 Hz

 

Prix pour le Canada

74 $

 

Prix pour l'Europe

59 €

Accessoires

L'activateur pour table

 

L'activateur sert à frapper les diapasons. Il évite d'avoir des échymoses.

 

Pour plus d'infomation >

 

Activateur en caoutchouc pour table. Sert à activer les diapasons lestés et non-lestés.

.Le repose-diapasons

 

Le repose-diapasons permet de placer ses outils thérapeutiques de facon pratique, et élégante.

 

Pour plus d'infomation >

 

Le repose-diapasons

L'activateur sur pied

 

Les diapasons du Set pythagoricien peuvent être activés à l'aide d'un activateur sur pied

 

Pour plus d'infomation >

 

Activateur sur pied (pied non inclus) sert à activer les diapasons lestés et non-lestés
Note

* Les diapasons lestés

Les diapasons lestés ont un son pur quasiment dénué d'harmoniques. Les lests (poids visibles sur certaines icônes) servent surtout à avoir un diapason moins long, donc moins encombrant et plus facile d'usage. Les lests sont donc utilisés surtout pour les basses fréquences : 24-32-64 et 128 Hz. Ils vibrent plus fort, moins longtemps.

 

* Les diapasons non-lestés

Les Diapasons non-lestés émettent simultanément des sons harmoniques plus aigus. En particulier la 6e harmonique. Ils vibrent moins fort, plus longtemps.

 

(Usages spécifiques complémentaires étudiés durant les formations.)

Nos accessoires complémentaires
icones diapasons
Cristal thérapeutique pour diapasons Crystal Tuners, activateurs, supports, repose-diapasons, mailloche...
Information et achat >
Huiles essentielles

 

Huiles dynamisées sélectionnées pour la Sonologie et la Sonothérapie

Information et achat >
Bols tibétains

 

et autres instruments thérapeutiques pour la Sonothérapie

Information et achat >
Chromothérapie

Matériel professionnel pour la chromothérapie, la chromopuncture, la chromo-sonologie et la sonothérapie. Sonologie, Sonothérapie, Massage sonore

Information et achat >
  • Accessoires pour diapasons
  • Diapasons thérapeutiques - 2e, 3e et 4e octave
  • Diapason thérapeutique - Hopi
  • Diapasons thérapeutiques - Jupiter Chakras 183 Hz
  • Diapasons thérapeutiques - Om 136 Hz
  • Diapasons thérapeutiques - Ondes Gamma
  • Diapasons thérapeutiques - Set 6 planètes
  • Diapasons thérapeutiques - Set Pythagoricien Mi, La, Si 324 Hz, 432 Hz et 486 Hz
  • Diapasons thérapeutiques - 32 Hz, 64 Hz et 128 Hz
  • Diapasons thérapeutiques - Angel Tuner
  • Diapasons thérapeutiques - Brain Tuner
  • Diapasons thérapeutiques - C&G
  • Diapasons thérapeutiques - Set organes
  • Diapasons thérapeutiques - Chakras
  • Diapasons thérapeutiques - Crystal Tuner
  • Diapasons thérapeutiques - G 96 Hz et 192 Hz
  • Diapasons thérapeutiques - Gamme thérapeutique
  • Diapasons thérapeutiques - Planétaires
  • Diapasons thérapeutiques - Set diapasons méridiens
  • Diapasons thérapeutiques - Set diapasons minéraux
  • Diapasons thérapeutiques - Set organes
  • Diapasons thérapeutiques - Set organes
  • Le Son touche l'enveloppe musicale de l'être.

  • La plus belle musique est celle qui émane de son être.

  • La musique est faite de silence. Le silence n'existe pas. La musique existe-t-elle ?